Intérêt des jeux de stratégie combinatoires abstraits

L'intérêt des Jeux de Stratégie Combinatoires Abstraits

Border line

Les jeux de stratégie combinatoires abstraits sont des jeux de société qui opposent deux joueurs ou deux équipes jouant à tour de rôle. Les éléments sont connus (jeu à information complète) et le hasard n'intervient pas pendant le déroulement de la partie. Le vocable « abstrait » est ici à prendre comme synonyme de « théorique ». Un jeu de stratégie combinatoire abstrait peut comporter un thème ou un décor lorsque l'auteur ou l'éditeur l'a souhaité.

Voici une liste non exhaustive de jeux répondant à cette définition : Jeu d'Échecs, Andegemon, Jeu de Go, Makruk, Tablut, Xiangqi, Shōgi, Bagh Chal, Chaturanga, Jeu de Dames.

Quand les joueurs y consacrent le temps nécessaire, le jeu devient un véritable art de vivre. Les jeux de stratégie combinatoires abstraits contribuent à harmoniser la vie sociale tout en cultivant fair-play, discipline de la pensée, organisation du raisonnement et concentration soutenue. Ces jeux requièrent un esprit affuté et inventif pour surmonter les difficultés et revers qui ne manquent pas d'arriver au cours d'une partie. Une bonne maîtrise de soi, une certaine persévérance, savoir analyser et déjouer les plans de l'adversaire sont les principales qualités acquises dans la diversité des joutes. Il en résulte que, outre l'aspect récréatif, le principal caractère de ces jeux demeure leur capacité éducative.

Andegemon Jeu jpg

Par ailleurs, les personnes jouant régulièrement développent de meilleures qualités cognitives, une meilleure élocution, un renforcement des capacités mémorielles, un sens plus développé de l'organisation, une amélioration sensible de la vision spatiale notamment pour Andegemon ;-)

En fait, ces jeux permettent : 

  • d’améliorer l'aptitude à résoudre des problèmes  ;
  • d’augmenter l’attention et la concentration  ;
  • d’exalter l’imagination et la créativité ;
  • d'accroître la capacité d'anticipation ;
  • d’affirmer son autonomie ;
  • de renforcer la confiance en soi...

1e688f908bb1 1

Adolphe Alexandre Lesrel (1839-1929) - La partie d'échecs -

« Le jeu d’échecs possède cette remarquable propriété de ne pas fatiguer l’esprit et d’augmenter bien plutôt sa souplesse et sa vivacité » Stefan Zweig (Le Joueur d’échecs, 1943).

« Il y a plus d'aventures sur un échiquier que sur toutes les mers du monde. » Pierre Mac Orlan (L'Ancre de miséricorde, 1941).

- Évidemment, Zweig et Mac Orlan ne connaissaient pas encore Andegemon... 

andegemon-logomail-500-3.png

 

Shogi Tablut Jeu de Go Jeu d'Echecs Stratégie Combinatoire

Ajouter un commentaire