duel

  • La Maîtresse et le Maître

    - La Maîtresse et le Maître - 

    (la partie d'Andegemon)

    Crédit photo : Pascal Béhague

    La Maîtresse et le MaîtreCes deux citations de Sun Tzu dans " l'Art de la guerre " illustrent bien cette mise en scène :

    "Tout l'art de la guerre est basé sur la duperie."

    "Appâtez l'ennemi pour le prendre au piège, simulez le désordre et frappez-le."

    Indiscutablement, une concentration maximale sera nécessaire pour déjouer la stratégie de certains joueurs.

    Très bon exercice pour apprendre l'absolue concentration et atteindre l'objectif final...  

    andegemon-logomail-500-3.png

  • Championnat de France d'Echecs à Agen

    - 92ème Championnat de France d'Echecs à Agen -

    Près de 1000 participants attendus du 19 août au 27 août 2017

    A l'occasion du 92ème Championnat de France d'Echecs à Agen, un jeu Andegemon sera remis comme trophée au vainqueur de l'une des catégories représentées.

    Logo ffe      Agen svg

    Que le meilleur gagne!!!

    Andegemon-Logomail-500.png

  • Combat des Trente

     

    600px blason blois chatillon svg    Le 26 Mars 1351  - Le Combat des Trente    600px armoiries jean de montfort svg

    Le combat des Trente est un fameux épisode de la guerre de Succession de Bretagne qui se déroula le 26 mars 1351 sur la commune de Guillac (Morbihan), entre Josselin et Ploërmel, près du « chêne de la lande de Mi-Voie ».

    Combat des trente le baud 2

    EXTRAIT DE LA BORDERIE, HISTOIRE DE BRETAGNE, T III PAGES 507-530.

    A la mort du duc de Bretagne, Jean III (le 30 avril 1341), faute d’héritier direct, deux compétiteurs se présentèrent pour recueillir sa succession : Jean de Bretagne, comte de Montfort et Charles de Blois.

    Bientôt, la Bretagne se trouva partagée en deux camps. La France ayant prit le parti de Charles de Blois, l’Angleterre se déclara pour Jean de Montfort, et alors commença la guerre de succession de Bretagne qui ne devait se terminer qu’au traité de Guérande, en 1364, par le triomphe de Jean de Montfort.Dès le début de la lutte, Ploërmel fut soumis par Jean de Montfort. Josselin, au contraire, resta fidèle à Charles de Blois ; de sorte qu’en 1351 une garnison anglaise, commandée par Bembro, sévissait à Ploërmel et qu’une garnison bretonne, commandée par Jean de Beaumanoir, occupait Josselin.

    Indigné d’un pareil état de choses, Beaumanoir s’en fut trouver Bembro :
    "Il faut en finir avec cette façon de tourmenter de la sorte le peuple [...]. Que Dieu soit juge entre nous ! Que chacun de nous choisisse trente champions pour soutenir sa cause.On verra de quel côté est le droit...". Puis on convient du nombre de combattants : trente de chaque bord ; du lieu de la rencontre : le chêne de Mie-Voie, à moitié route entre Ploërmel et Josselin ; et enfin de la date : le samedi 26 mars 1351.

    Beaumanoir choisit d’abord neuf chevaliers, puis vingt écuyers, tous des meilleures familles de Bretagne.
    Dans le camp adverse il en allait autrement. Bembro n’avait pu trouver trente champions anglais. Il s’était vu obligé d’y adjoindre six aventuriers allemands et quatre bretons du parti de Montfort. Après avoir parlementé quelque temps sur le terrain, les deux troupes reculèrent chacun de leur côté, mais en faisant face, de manière à laisser entre elles un espace libre. Puis à un signal donné, elles se ruèrent l’une sur l’autre. Les Bretons, dans cette journée, ne perdirent semble-t-il que trois des leurs : Jean Rousset, Geoffroy Moëlon et Geoffroy Poulart. Du côté des Anglais, il y aurait eu, selon Froissart, une douzaine de morts, dont le chef Bembro.

    Telle fut la bataille des Trente, qui eut un retentissement considérable en Bretagne, et même en France et en Angleterre.

    ‘’Le nom des combattants‘’

    Capture d ecran 2013 01 15 a 10 37 12
    Peinture de Penguilly-L’Haridon (1811-1870)  Le Combat des trente, 1857
    - Musée des beaux-arts de Quimper -.
     
    #Andegemon #Duel #Histoire.Andegemon-Logomail-500.png

  • Leonard de Vinci et sa Muse s'amusent...

     

    Leonard de Vinci et sa Muse

    Léonard de Vinci jouant aux échecs avec sa Muse. Franz von Matsch

    Franz Josef Karl Edler von Matsch (1861-1942) est un peintre et sculpteur autrichien de l'art nouveau.

    ▗▞▚▞▚▞▚▞▚▞▚▞▚▞▚▞▚▖

    « Piètre disciple, qui ne surpasse pas son maître ! » Léonard de Vinci.

    Andegemon-Logomail-500.png

  • Andegemon Voeux 2015

     

    Meilleurs Voeux pour l'Année 2015 !

     

    Andegemon happy new year 2015

     

     Andegemon vous souhaite une excellente Année 2015, que la force & la passion vous accompagnent...

    #Andegemon #Evasion #JeuAndegemon-Logomail-500.png

  • Le Bien - Le Mal

     

    Le Bien et le Mal

     

    Le bien le mal

    #Andegemon #Duel #Philosophie

  • Ecurie rouge contre écurie blanche

    Une partie d'Andegemon c'est comme une course de voiture, elle change à une vitesse folle. Il faut user de stratégie, de rapidité et éviter absolument de perdre un tour . Parfois le plus fort s'inclinera devant le plus rapide. 

    Rouges vs blancs

    Il existe une peur qui émerge de la conscience et qui découle de l'instinct de conservation. Elle doit exister. Et puis, il y a la peur qui paralyse et qui fait perdre les dixièmes de seconde. Celle-là doit disparaître.

     Alain Prost ⚐

    Andegemon-Logomail-500.png

  • Ange & Demon 3D

    Superbe travail 3D de Kevin Yang pour un projet personel "La Légende d'Estylia". Ces créations angéliques et démoniaques peuvent être admirées dans tous leurs détails, tournant sur elles-même, en cliquant sur ces 2 images ci-dessous... 

    Angel statue turn table by orrochi d5mlw3w                        Devil statue turn table by orrochi d5mm8kf                                                                                                               

    Finition Métal pour cette grande image

    Angel and devil statues by orrochi d412fyz 2

    The Legend of ESTYLIA

     

    Andegemon-Logomail-500.png

  • Chess competition

    .

    ✜ Chess competition ✜

    .

    Chess competition

     

    Olga Suvorova est née à Saint-Pétersbourg en 1966 et a étudié la composition monumentale au célèbre institut Repin des Beaux-Arts à Saint-Pétersbourg dont elle est sortie diplômée en 1989. Elle a été influencée par ses parents, Igor et Natalya, deux artistes très appréciés à Saint-Pétersbourg. Elle a également été inspirée par Gustav Klimt, Piero della Francesca et les traditionnelles icônes russes.

    Les talents d’Olga ont été récompensés par une exposition unique à l'Institut Repin en 1990; en 1993, elle y a reçu le premier prix. Elle a également remporté le prix « Boris Eltsine » lors d'une compétition engageant 3000 artistes.

    Olga peint des paysages, des représentations historiques et des femmes dans des scènes de jardin, souvent avec un chat ou d'autres animaux.

Son style peut être plus réaliste dans les représentations historiques, mais est fortement impressionniste dans les autres. Elle expose régulièrement à Paris et à Londres. Ses œuvres sont présentes dans des collections dans le monde entier.

     

    Andegemon-Logomail-500.png

  • Adversaire chimèrique

    "Tout le monde a son grain de folie, sauf vous et moi, et parfois je me demande si vous ne l'avez pas vous aussi". Thomas Fuller

    The chess game m

    The Chess Game : Michael Parkes

    The Art of Michael Parkes

    Andegemon-Logomail-500.png